Les Flaches

Paris m'obsède, seulement, son bourdonnement incessant et sa vitesse m''oppresse. Cet épuisement, je le reproduis depuis près de 7 mois. Ma main devenu machine, s'acharne à la confection de 9 dessins, tous d'135 cm x 70 cm, mêlant aplat de matière et geste automatique. Cette série s'appelle "Les flaches", un clin d'oeil à l'eau stagnant après une intempérie sur les enrobées déformées. Parfois, les accidents d'un espace urbain enfermé sur lui-même, nous laisse paraître une fenêtre ouverte révélant le ciel, ses oiseaux, les arbres... Ces oubliés du quotidien.

Cette série se soulève, vibre, s'active au grès des déplacements, du vent, coup après coup tel l'effet papillon. Ainsi vouée à sculpter des formes aléatoires éphémères, je suis une sculptrice mais celle qui travaille le dessin pour y parvenir. L'idée de l'espace, de la lumière, du déplacement, est inhérent à ma pratique du dessin.

_DSC0136.JPG
Test_vol_dessin.jpg
_DSC0138.JPG

Les Flaches

9 dessins,

Pierre noire, graphite,

135 x 70 cm par dessins,

Mars 2022, Paris